Transformation

A 11 ans, elle vivait dans un royaume de sourires figés et de perruques improbables.
A 22 ans, elle aimait mettre des personnages masculins de 72 mm de haut en short et en camping-car dans son sac à main.
A 33 ans, les transformations commençaient : mains en forme de pince souple, sans nez ni oreilles. Elle ne pouvait articuler que les épaules et le bassin.
Alors à 44 ans, son visage devint complètement synthétique, imperméable aux aléas de la vie. Corps en emballage de polymère.
Elle était enfin devenue un Playmobil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *