Un café et une nouvelle : idée claire (8 mars 2018)

Ce sera un café sans sucre, sans crème, sans caféine et si possible sans goût.
Ce sera du brun clair couleur humus, genre pourriture sylvestre.
Ce sera la mousse qui court à la surface.
La cuillère fabrique la potion.
La forme apparaît.
Pas bon.
On dirait une tête de mort borgne.
Les pirates s’invitent à table.
Le combat entre le réveil déjà bien armé et le retour du sommeil plus sournois.
Les armes s’aiguisent. Un parfum explose dans toute la cuisine. Tonnerre de la cuillère contre le bol.
Langue brûlée. Pillage des papilles.
Le trésor matinal s’envole sous mes yeux sans que je puisse répliquer. Engloutit en quelques secondes.
Il est 8 h du matin sur France Inter.
C’est la journée de la femme.
Le combat continue.