Film

Sans post-production,
Le mouvement de caméra est un travelling bien sûr,
Dans mon jardin avec les grillons, le vent dans les bambous,
Et ce roman qui se termine par un abandon quasi végétal à l’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *